Ma candidature

Je suis candidat à la présidence du MEDEF.

La légitimité d’une candidature se fonde sur le parcours entrepreneurial et militant de celui ou celle qui la porte. La question la plus importante n’est pas celle du nom ou de l’âge du futur Président mais bien celle de la direction que nous voulons prendre. Que sera notre projet commun et que seront les missions et les objectifs du Mouvement, dans le but de rétablir l’Entreprise au cœur de la Cité ?

La question même de l’avenir du MEDEF est en jeu. Sa finalité et ses méthodes de fonctionnement doivent être repensées, faute de quoi notre Mouvement risque de se marginaliser et, à terme, disparaitre. Cette perspective porterait atteinte aux intérêts de nos entreprises et à leur indispensable présence collective au sein du débat public. C’est pourquoi, je suis convaincu de pouvoir être un Président utile à notre destin commun.

Nos enjeux sont nombreux et lourds. Le monde de l’entreprise connait de profondes transformations qui bouleversent son fonctionnement. En tout premier lieu, le défi du numérique qu’aucun secteur ni aucune fonction ne peut ignorer, mais aussi l’internationalisation et la préservation de l’environnement. Chez les dirigeants et collaborateurs, ces phénomènes de grande ampleur qui dépassent de beaucoup le seul contexte de l’entreprise, interpellent de façon radicale tout autant les stratégies que les méthodes de travail et de management.

Dans cette société en révolution profonde où les repères disparaissent le rôle des corps intermédiaires et la pratique du paritarisme doivent être réinventés. Je n’hésite pas à le dire : notre Mouvement a besoin d’oxygène. Il doit y parvenir en s’ouvrant aux nouvelles générations d’entrepreneurs et à leur mode de pensée. C’est la condition de son profond renouvellement et de son adaptation aux défis de l’époque.

Dans le même temps, nous devons travailler au renforcement de l’influence et de la représentativité de notre organisation, à la refondation de l’unité patronale, à la définition d’un dialogue social régénéré, ou encore à une meilleure appréhension d’enjeux territoriaux croissants et spécifiques. Et cela dans une approche respectueuse de la démocratie, délibérément constructive mais exigeante.

Ce ne sont là que quelques-uns des enjeux majeurs, dans un contexte – inédit et positif – de nouvelles pratiques de conduite de l’Etat.

Je vous présenterai dans quelques semaines une série de propositions. Mais je crois profondément que personne ne peut avoir la prétention d’apporter seul les réponses à toutes les questions qui se posent à nous.

Collaborative et déterminée, notre démarche doit par ailleurs s’ouvrir davantage au nouvel écosystème. C’est exactement dans cet esprit et dans une logique véritablement interprofessionnelle que mon projet de candidature a été collégialement pensé depuis plusieurs mois.

Je crois en notre capacité collective à inventer un nouveau MEDEF. La diversité de nos entreprises, de nos fédérations et de nos MEDEF territoriaux peut et doit contribuer à créer les conditions d’une nouvelle donne pour notre Mouvement : un New Deal afin de redéfinir nos missions et nos modes d’organisation au profit de ce que nous considérons être l’intérêt supérieur de notre pays, en matière économique, sociale et environnementale.

Ensemble, nous avons l’expérience, l’ambition et la sagesse nécessaires pour transformer en profondeur le MEDEF, lui permettre de retrouver son influence, son rôle de laboratoire d’idées et porte-parole puissant de toutes les entreprises. Tout cela autour d’objectifs stratégiques concrets préalablement arrêtés entre nous.

Je souhaite que les prochains mois soient utilisés pour établir un constat partagé sur l’état du MEDEF et définir notre ambition collective. Nous démontrerons ainsi, y compris à ceux qui s’interrogent sur son utilité, que le MEDEF a la capacité et l’énergie de se réinventer.

Faisons ensemble de cette campagne un temps utile de construction, de réflexion et de préparation de l’avenir, pour ensuite agir résolument.

Je viendrai à votre rencontre pour que nous définissions ensemble le cadre de ce nouveau MEDEF. N’hésitez pas à m’écrire : patrick.martin@entreprise2018.fr. Construisons ensemble le nouveau MEDEF !

 

Patrick MARTIN

Président du Groupe MARTIN BELAYSOUD EXPANSION
Président du MEDEF Auvergne-Rhône-Alpes